La touche finale

La saison touche à sa fin et pour son dernier match le PAN se déplace à Saint-Jean-d'Angély, bon dernier de la Pro A. Un déplacement long et pas aussi simple qu'il n'y paraît mais qui devrait toutefois permettre aux hommes d'Alexandre Donsimoni d'ajouter la touche finale à une saison passionnante et historique.

Crédit photo : Xavier Faugère
Crédit photo : Xavier Faugère

Bien qu'avec un faible taux de succès à l'extérieur, le PAN peut lors de ce déplacement en Charente-Maritime, raisonnablement espérer conquérir sa deuxième victoire d'affilée, après s'être magnifiquement imposé contre Sète (5-10) la semaine dernière.


Il y a quelques jours, le coach nous affirmait qu'il voulait remporter les deux dernières rencontres de la saison pour, d'une part, conquérir définitivement la 5e place du championnat et, d'autre part, terminer positivement une deuxième partie de championnat pour le moins compliquée. Le contrat est à moitié rempli, reste à faire le job encore un soir pour pouvoir savourer comme il se doit cet exercice.


Objectif buts pour Oscar


Face à Saint-Jean-d'Angély, l’enjeu majeur sera d'assurer la première place du classement des buteurs à Oscar Carrillo notre goleador maison. A la lutte, depuis la première journée avec le Hollandais Lindhout (Lille), le catalan possède, à l'aube du dernier jour, une courte avance de 3 buts (64 réalisations contre 61) et ses coéquipiers vont tout donner pour qu'il remporte ce titre, lui qui a terminé à la deuxième place de la liga espagnole l'année dernière.


Ne pas sous-estimer le NCA


Le NCA a, malgré sa dernière place, montré tout au long de la saison qu'il était une équipe qu'il ne fallait pas sous-estimer, que tous ceux qui ne l'avaient pas respecté, avaient connu de grosses difficultés à s'imposer. L'espagnol Reixach, meilleur buteur angérien avec 55 buts, est troisième du classement des buteurs, il est a peu de chose près aussi dangereux que Oscar et sera donc à surveiller comme il se doit par la défense aixoise. Son coéquipier, le bulgare Nachev, est une valeur sûre qui a inscrit 32 buts et fait partie des 12 meilleurs réalisateurs de Pro A. Deux arguments dont il faudra tenir compte à l'heure de sauter dans le bain. Mais si l'attaque des charentais est capable de marquer beaucoup de buts, sa défense, elle, est capable de les encaisser par grappes entières.


Alors si le PAN défend comme il a su si souvent le faire et développe son jeu rapide en attaque, si nos gars sont concentrés et appliqués, il n'y a pas de raison pour que Oscar Carrillo ne termine pas « Pichichi *» de la Pro A et que la saison 2014-2015 ne se termine pas comme elle avait commencé le 25 octobre dernier contre Nice, par une victoire.



* Pichichi : terme espagnol pour désigner le meilleur buteur de la liga



Xavier Faugère

Écrire commentaire

Commentaires : 0